Sinistrose

La période est morose pour ne pas dire sombre. Je constate que je ris moins souvent, que je me sens moins serein. Le seul lieu de calme est mon cocon domestique. Le grand coupable, dénoncé quotidiennement dans les journaux et à la télé, est la crise économico-sociale, épouvantail conceptuel qui me rappelle la fin du monde millénariste.

(suite…)

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu