Réingénierie de processus

4 opérations de base outillent la réingénierie de processus :

  • Supprimer une étape, quand elle est inutile ou trop coûteuse au regard du bénéfice;
  • Ajouter une étape, par exemple un contrôle précoce pour éviter un traitement d’erreur ultérieur;
  • Intervertir des étapes, pour améliorer la séquence ou introduire du parallélisme;
  • Modifier la nature d’une étape, avec l’utilisation de nouvelles compétences ou technologies.

4 techniques d'optimisation

Il faut travailler en outre sur l’élimination des sources de gaspillage.

Voici un exemple pour illustrer l’insertion d’un contrôle amont.

Étape n°1 – Le constat

Un processus présente dans sa forme originale une longue période d’inefficacité, due à de trop nombreuses anomalies détectées tardivement .

Optimisation - Etape 1

Étape n°2 – L’ajout d’un contrôle

Une étape de contrôle amont est ajoutée de façon à éliminer bon nombre de rejets.

Optimisation - Etape 2

Étape n°3 – Le résultat

La période d’inefficacité est significativement réduite malgré un nombre accru d’étapes.

Optimisation - Etape 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *