L’orgueil est la fierté devenue poison

« L’orgueil est la fierté devenue poison »

La fierté est positive quand elle dure autant et pas plus que les effets de l’acte à sa source. Alors elle contribue à la confiance en soi. Elle est un moteur et porte les valeurs de son hôte. En revanche, quand elle se prolonge trop, elle se corrompt, s’oxyde.

Alors, elle devient un poison de l’âme, qui empêche de nouveaux actes méritoires. L’hôte ne pense plus qu’au passé et à la préservation d’un fantôme. Mais l’aura se ternit. La fierté fait place à l’orgueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *