L’organisation agile

L’agilité repose sur la collaboration qui s’appuie elle-même sur 3 piliers :

  • La communauté de processus,
  • L’appartenance hiérarchique,
  • La proximité géographique.

La collaboration requiert au minimum l’un des 3 appuis.

C’est-à-dire que l’éloignement géographique et la rupture d’organisation hiérarchique simultanés seront compensés par la communauté de processus.

De même, un défaut double sur les dimensions processus et hiérarchie peut être compensé par celle de localisation.

Yves Caseau explique cela très bien dans son excellent ouvrage « Processus et Entreprise 2.0« , où il évoque l’organisation plateau, comme panacée de l’organisation agile, mais impossible dans nos écosystèmes modernes.

Cette idée simple d’articuler 3 dimensions me parait d’une terrible efficacité dans la mise en place d’une organisation agile et collaborative.

Laisser un commentaire

Fermer le menu