Jeter PowerPoint ?

Depuis plusieurs années, livres, articles, vidéos fleurissent sur le thème « PowerPoint à la poubelle ! ». Ce genre de slogans est forcément attractif en raison de l’omniprésence de l’outil de présentation de Microsoft dans le monde professionnel.

Étant un utilisateur quotidien de PowerPoint, je me suis, bien entendu, questionné sur la légitimité de son emprise.

On en revient toujours au même constat : face à un mauvais usage, on blâme l’outil au lieu de remettre en question la pratique. L’humain est décidément indécrottable.

Pourquoi un outil de présentation ?

  • Parce que je veux promouvoir de nouvelles idées !
  • Parce que je veux partager les informations nécessaires aux activités de chacun !
  • Parce que ma mémoire n’est pas infaillible et que je m’appuie sur une trame préparée !
  • Parce que le travail préparatoire m’aide à analyser, filtrer et synthétiser mes messages !
  • Ainsi j’économise le temps de la communauté !

Pourquoi PowerPoint ?

  • Parce que les outils concurrents ne tiennent pas la comparaison !
  • Parce que le Stand-Up meeting a ses limites !

Quelles sont les dérives ?

  • S’affranchir du travail amont de synthèse !
  • Tenir des réunions de plus de ¾ d’heure !
  • Assommer l’audience avec un contenu indigeste, verbeux, paraphrasé oralement !
  • Oublier le plaisir des participants !

Quelles sont les bonnes pratiques ?

  • Utilisez très rarement les « bullet points » !
  • Fignolez vos messages clés !
  • Analysez les causes premières !
  • Faites rire !
  • Surprenez par des contre-pieds !
  • Inspirez-vous des DataViz !
  • Renoncez aux messages mineurs !

Je suis fasciné par les conférences TED de la Sapling foundation. Un individu, seul, debout, présente un sujet avec très peu de moyen, son empathie et son éloquence. Un diaporama très léger à la mode Zen l’accompagne.

Je me suis demandé comment transposer cela dans mon écosystème professionnel. C’est très compliqué, car on ne peut pas comparer une conférence à une réunion interactive entre collègues ou partenaires. Bien sûr, j’ai dévoré « Présentation Zen » de Garr Reynolds.

presentation_zen

La radicalité de la présentation Zen implique un travail préparatoire énorme, quand souvent le temps manque. Je m’accorde donc un compromis entre l’absolutisme Zen et le mortel gavage de diapositives noircies de texte.

Je veux des diapositives élégantes, équilibrées, colorées, imagées et amusantes. Le reste du corpus documentaire doit être mis à disposition dans un référentiel (Wiki par exemple) pour ceux dont la curiosité aura été piquée en réunion.

En conclusion, le slogan n’est pas « Jetez PowerPoint ! » mais « Bougez-vous ! »

Une réflexion sur « Jeter PowerPoint ? »

  1. Bonjour Mr Beer,

    C’est toujours un plaisir de lire vos différents billets.
    Merci pour ce partage.

    Bien cordialement,

    Amine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *