Auto-édition

Une envie nouvelle m’a pris en juin 2010 : compiler mon expertise professionnelle dans un livre. Il ne s’agit non pas d’élaborer un énième diaporama de formation, comme j’ai l’habitude de faire, mais de réaliser et vendre en librairie un livre relié, avec couverture et tout ce qu’il faut pour séduire de parfaits inconnus.

Je ne connais pas les circuits de l’édition classique, ni personne pouvant me parrainer. Quelques recherches m’ont indiqué que la publication à compte d’auteur est déconseillée pour le coût important.

Or, depuis 2006 est apparue une nouvelle pratique : l’auto-édition. Un acteur pionnier et très présent est le site lulu.com.

J’ai donc fouillé pour comprendre les étapes de ce mode d’édition qui ne coûte rien (et peut ne rien rapporter non plus). Cela ne coûte rien en fait si l’auteur s’occupe de tout faire.

Les étapes sont les suivantes :

  • Créer un compte sur Lulu.com ;
  • Créer un compte Paypal car Lulu paye les revenus uniquement par chèque en $ ou via paypal ;
  • Récupérer sur le site d’auto-édition choisi un modèle adapté au logiciel de traitement de texte à disposition. Dans mon cas, j’ai choisi le formatRoyal (largeur : 15,57 cm; hauteur : 23,39 cm) ;
  • Comprendre les principes de mise en page ;
  • Mettre au point sa feuille de style (format des titres, paragraphes, tableaux, puces, légendes…) ;
  • Organiser le plan de son livre ;
  • Rédiger le texte (heu, c’est le plus long !) ;
  • Réaliser les illustrations avec son logiciel de dessin préféré (quand on n’est pas graphiste, le challenge est redoutable) ;
  • Réserver un numéro ISBN auprès de l’Afnil en retournant le formulaire adéquat (la réponse peut mettre plusieurs semaines) ;
  • Concevoir la couverture et le dos du livre ;
  • Faire relire le texte par des amis pour corriger les inévitables erreurs, et rendre plus clair ce qui n’a pas été compris ;
  • Peaufiner la présentation ;
  • Protéger l’œuvre en la déposant chez un huissier, un notaire ou, pour moins cher, chez une société d’auteurs ; J’ai utilisé le service de dépôt d’empreinte en ligne CLEO de la SGDL pour 10€ par an;
  • Suivre la procédure de téléchargement du livre sur le site d’auto-édition, en décidant du prix de vente ;
  • Se commander un exemplaire imprimé pour vérifier le résultat et faire d’éventuels ajustements, avant d’en commander en plus grand nombre ;
  • Effectuer un dépôt légal auprès de la BNF ;
  • Faire la promotion du livre, car le site d’auto-édition ne s’en occupe pas ;
  • Écrire un second livre.

Je me suis rendu compte que la version à télécharger chez lulu.com ne comprend pas de couverture. J’ai donc ajouté l’image de la couverture en première et celle du dos en dernière page du fichier pour l’intérieur du livre. Ainsi la version papier fait apparaître la couverture en niveau de gris à l’intérieur et la version PDF affiche une belle couverture en couleur.

Recommandations et astuces :

  • Nommez le fichier à envoyer sur la plate-forme Lulu.com, comme vous voulez qu’il soit nommé en téléchargement (sans accent), car Lulu supprime les caractères spéciaux ;
  • Effectuez une conversion au format PDF avec l’incorporation des polices de caractères. Les solutions gratuites de conversion ont provoqué, pour moi, un rejet du fichier par Lulu.com (d’où l’achat d’un logiciel adapté) ;
  • Vous pouvez laisser des couleurs dans le document. Elles seront transformées en niveau de gris dans la version imprimée, mais visibles dans la version téléchargeable.

Laisser un commentaire

Fermer le menu